• sandrine vieules rosset

Hypersensibilité & Sophrologie

Mis à jour : il y a 5 jours

L'hypersensible sent, entend, ressent, voit des éléments....alors que "les autres" ne voient rien, n'entendent pas, ne ressentent rien de particulier...

Cette sensibilité XXL peut être vécue comme un cadeau ou comme un fardeau.

Prendre conscience de cette singularité peut permettre de mieux vivre et de développer les potentiels associés.



En général, un hypersensible - enfant, adolescent, adulte - peut se retrouver dans certaines des caractéristiques suivantes :

  • le sentiment d’être une éponge à émotions,

  • l'impression d'être décalé par rapport aux autres,

  • une très très grande empathie, une empathie hors-norme,

  • un impact des critiques ou des remarques qui peuvent le blesser facilement,

  • un effort pour plaire,

  • une capacité à ressentir les conflits et les tensions, les non-dits,

  • une perception fine des odeurs,

  • une sensibilité aux lumières ou aux sons (il peut entendre des sons que les autres n’entendent pas),

  • une toucher exacerbé : il est gêné par certaines textures - le contact avec la laine, une étiquette dans le cou, des habits ou des étiquettes qui grattent ...-

  • un cerveau en surchauffe - une multitude de pensées en permanence -

  • des prises de décision compliquées qui prennent du temps,

  • un sens du détail exacerbé,

  • une gène ou une "horreur" de la violence - au cinéma, à la télévison -

  • une réaction XXL au stimuli,

  • souvent consciencieux, attentionné....


Quelques données

  • cet état toucherait 15 à 20 % de la population générale, soit une personne sur 5,

  • 70% des hypersensibles sont introvertis et 30% sont extravertis.


Des hypersensibles qui ont excellé dans l’Art, les Sciences...

Albert Einstein, Carl Jung, Gandhi, Dalai Lama, Mère Teresa, Anthony Hopkins, Robin Williams, Marcel Proust, Charles Baudelaire, Leonardo da Vinci, Vincent Van Gogh, Salvador Dali, Picasso, Steven Spielberg, Mozart, Beethoven, Mattieu Chedid…

Des rôles au cinéma : Peter Parker, alias Spider-Man ; Otis dans Sex education...


L'expérience personnelle de Fabrice Midal

"Quand j'étais enfant, c'était vraiment très difficile. Mes parents avaient l'impression que je me croyais tout le temps sur une scène de théâtre parce qu'ils allumaient la télévision et je pouvais exploser en sanglots. Et au fond, la grande libération, pour un hypersensible, c'est de savoir qu'il est hypersensible. On ne se rend pas compte à quel point ça change tout puisque au lieu de vous sentir anormal, bizarre, vous comprenez juste que vous avez une singularité qui peut devenir un don formidable si jamais vous apprenez à l'explorer.

Il y a dix ans, un neuroscientifique m'a expliqué que j'étais hypersensible. Au début, j'avais pris ça un peu comme une insulte, j'avais cette image que les hypersensibles sont des pauvres petites choses donc je ne me reconnaissais pas trop. Mais en fait c'est "au niveau des sensations, des émotions, de l'empathie, de l'intelligence (une sorte d'intelligence fulgurante qui peut aller d'un peu dans tous les sens) : il y a une un mot qui dit à la fois ces quatre phénomènes. C'est comme si les pièces du puzzle se mettaient ensemble.

Il y a une phrase du poète Marina Tsvetaïeva, qui était une autre hypersensible, qui dit "Je n'exagère rien, je minimise tout". Et moi, j'ai l'impression que c'est ma phrase : tout le monde me dit que j'exagère or j'ai l'impression que je n'exagère pas. Si on savait ce que je sentais, on verrait à quel point je fais vraiment attention".


Comment la sophrologie peut aider les personnes hypersensibles ?

La sophrologie ne va pas faire disparaitre l'hypersensibilité mais elle peut amener à prendre du recul, identifier ses bénéfices et mieux vivre avec.

La sophrologie pour :

  • accepter son hypersensibilité,

  • devenir observateur et acteur,

  • diminuer les inconforts asssociés,

  • en faire une force….


Pour aller plus loin…

Des livres :

  • Suis-je hypersensible ? Enquête sur un pouvoir méconnu Fabrice Midal,

  • Ces gens qui ont peur d’avoir peur : mieux comprendre l’hypersensibilité Elaine N. Aron

Une émission de radio :

  • Comment bien vivre son hypersensibilté ?



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout