• sandrine vieules rosset

Divorce & Sophrologie

La séparation ou le divorce est une période de déséquilibre pour les enfants et les parents. En quoi la sophrologie peut aider ?




« Les premiers mois suivant un divorce ou une séparation sont très stressants.

Votre patience, votre cohérence et vos habitudes sont susceptibles d’en souffrir.

Ces changements peuvent affecter votre enfant. »


Conséquences sur les enfants

Selon des chercheurs spécialisés dans les conséquences du divorce sur les enfants, certains facteurs vont rendre plus difficile le divorce à un enfant. :

  • l’existence ou non d’un conflit parental durant la vie commune,

  • le conflit parental qui survient au moment de la séparation ou après,

  • les difficultés économiques,

  • les modalités de visites et hébergement auxquelles les enfants vont être soumis,

  • incluant un manque de supervision, une mauvaise communication et une instabilité à la maison....

Il est important et nécessaire de connaître les besoins spécifiques d’un enfant, qui ne sont pas toujours congruents avec les besoins des adultes.


Ne pas respecter les besoins fondamentaux d’un enfant, particulièrement s’il est jeune, c’est lui faire prendre le risque d’une fragilité psychologique tout au long de son existence.


Conséquences sur les parents

Que le divorce soit choisi ou subi, le changement va amener un déséquilibre plus ou moins long en fonction des ressources personnelles et de la situation.

Stress, solitude, questionnement, perte d'identité, difficultés financières... peuvent être présents ou pas, passagers ou durables....

Un travail de deuil plus ou moins long accompagne généralement une séparation ou un divorce.

La qualité de la communication que vont être capable de mettre en place les parents va grandement impacter le vécu des enfants.


Conseils généralement donnés aux parents

• Une bonne communication serait le facteur clé de la « réussite » d’un divorce tant pour les parents que les enfants.

La présence des deux parents est nécessaire à l’enfant qui en a besoin pour grandir.

• Il est important de protéger l’enfant : ne pas le prendre à témoin, ne pas l'inclure dans les discussions et les conflits potentiels, ne pas le manipuler ou l'utiliser comme moyen de pression.

• Il est nécessaire d'informer l'enfant mais on ne peut pas tout lui dire.

• Il est important de rester parent et de définir une nouvelle manière d'élever son enfantants de nouvelles conditions.

Beaucoup de parents savent ce qu'il "faut" faire. La difficulté réside souvent dans la mise en application tant l'enjeu émotionnel peut être fort. Une aide extérieure est quelquefois souhaitable pour soi et ses enfants.


Se faire aider par des personnes extérieures

  • Quand ? En cas de souffrance, de dépression, de perte de sommeil ou d'appétit, d'irritabilité, de décrochage scolaire ....

  • Par qui ? Il est nécessaire d’éviter les conseils de personnes impliquées émotionnellement (famille, ami(e)s, collègues…).

  • Buts d’un accompagnement :

  • L’idée est d’aider les enfants à gérer le stress et à exprimer leurs sentiments,

  • Pour les parents, l’objectif est de faciliter la collaboration parentale, les aider à maîtriser leurs émotions et à mieux communiquer, à établir une bonne relation avec leur enfant et à le discipliner.

Zoom sur la sophrologie et le divorce/séparation

Qui peut aider la sophrologie ?

  • parent(s),

  • enfant(s).

  • Il est recommandé des séances individuelles avec un des parents tandis que les enfants peuvent être suivis par le même sophrologue et ensemble s’ils le souhaitent.

Comment la sophrologie peut aider ?

En tant que technique psycho-corporelle incluant une phase de relaxation, elle peut amener de nombreux bénéfices.

Pour l'adulte

  • Prendre du recul,

  • Exprimer des émotions,

  • Mieux vivre son stress,

  • Retrouver son équilibre,

  • Identifier ses potentiels individuels,

  • Accepter la situation,

  • Améliorer son sommeil,

  • Faire le deuil de son couple,

  • Anticiper positivement l’avenir…

Pour l'enfant/adolescent

  • S’exprimer,

  • Gérer son stress,

  • Identifier et exprimer ses émotions,

  • Développer ses capacités,

  • Re-investir la vie,

  • Grandir,

  • Prendre conscience de ses forces…

La sophrologie peut accompagner tout le processus de séparation ou du divorce.

Elle accompagne dans le travail de deuil.

Les techniques sont adaptées en fonction du besoin et de l'âge.





Le Cabinet de Sophrologie est situé 168 rue des Allobroges à Sallanches (74700).

Il est à proximité du Centre médical des Allobroges et de la Boulangerie de La Vallée - Jérome Leseve. Il n’est pas du coté de l’entrée principale de l’Ecole Jules Ferry mais du coté de l’entrée de l’Ecole maternelle Jules Ferry.